Suivez-nous
Découvrez deux de nos organisations accompagnées: Dispatch Coffee et Oneka Technologies | Esplanade
2334
post-template-default,single,single-post,postid-2334,single-format-standard,bridge-core-2.3.2,tribe-no-js,page-template-home-esplanadeorg-domains-esplanademtl-org-public_html-wp-content-themes-bridge-page-php,ajax_updown_fade,page_not_loaded,,qode-title-hidden,side_menu_slide_from_right,qode-theme-ver-21.8,qode-theme-bridge,wpb-js-composer js-comp-ver-6.2.0,vc_responsive

Découvrez deux de nos organisations accompagnées: Dispatch Coffee et Oneka Technologies

Aujourd’hui on part à la découverte de deux des organisations qui ont participé aux modules Transformation de Systèmes développés par l’Esplanade en collaboration avec Alain-Olivier Desbois et l’agence d’innovation Rhizome, via le programme PMEit. Une excursion express qui commence au Québec et qui va nous faire voyager des champs de café colombiens jusque dans les vagues de la côte chilienne.

 

Tout commence à Montréal, le 27 mars 2020 en pleine atmosphère de panique autour de la pandémie. L’Esplanade, en partenariat avec Elements Financial, lance une cohorte virtuelle pour les organisations à impact des programmes Transformation de l’Esplanade et Espace Inc. Le but du programme est d’aider des organisations à déployer une stratégie de mise à l’échelle assurant la maximisation de leur impact social et environnemental tout en respectant leurs objectifs d’affaires. On vous présente le cheminement de deux des organisations, Dispatch Coffee et Oneka Technologies

 

Dispatch Coffee

Il fait chaud et humide, les sommets coiffés de neige de la cordillère des Andes gardent l’horizon et les champs de cafés tapissent à perte de vue

 les flancs des montagnes. Nous sommes dans la région d’Antioquia en Colombie, à quelques centaines de kilomètres de Medellín. Une région reconnue pour sa production de vastes quantités de cafés, où, malheureusement, qualité et enjeux environnementaux/sociaux sont repoussés au second plan chez la trop grande majorité des producteurs. La cause? Des conditions de marché dictées par les intermédiaires qui grugent les déjà maigres marges des producteurs, au point de ne presque plus rien laisser. En fait, c’est une réalité pour la majorité des producteurs de café autour du monde, ils sont plus de 25 millions à vivre dans la pauvreté extrême.

 

Dispatch a comme mission de promouvoir des pratiques de production et de consommation responsable du café. Comme elle le fait avec Juan Saldarriaga, un producteur de café de la région d’Antioquia. Sa méthode contraste avec le reste de la région grâce à sa production durable et de haute qualité. Mais surtout, Juan travaille activement avec d’autres jeunes producteurs de sa région afin de multiplier leurs options et leur pouvoir au-delà de leur position actuelle, longtemps marginalisée au sein du statu quo. En plein les valeurs que Dispatch recherche chez ses producteurs. 

 

 

Pour donner les moyens aux producteurs d’avoir des pratiques plus responsables, ils ont besoin d’obtenir un prix plus juste pour leur travail. Cela n’arrivera pas si la demande pour du café produit de manière responsable n’augmente pas. Dispatch travaille donc à rendre cette gamme de café accessible à un plus grand nombre de personnes. En réduisant le nombre d’intermédiaires, Dispatch est capable de vendre son café de 20 à 30% moins cher que les autres marques de café premium pour la même quantité. Ce modèle facilite la traçabilité du café, attire plus de consommateurs en les faisant économiser et génère plus d’opportunités pour la production responsable. Pas mauvais comme proposition de valeur non? Pour en apprendre plus sur leur approvisionnement responsable, cliquez ici

 

‘’Le parcours a vraiment permis à Dispatch de mieux articuler tout ce qu’ils font en coulisses pour avoir un impact social et environnemental et de commencer à créer une histoire à communiquer autour de ces impacts.’’ – Duncan Moore, Coach

 

Une tâche ardue vu la complexité de la chaîne d’approvisionnement du café. La fondatrice Chrissy Durcak dit que le module sur la mesure d’impact et la Théorie du Changement est celui qui lui a apporté le plus de valeur ajoutée. Il lui a permis de déterminer quelles actions effectuer pour maximiser l’impact de Dispatch et comment le mesurer.

 

Oneka Technologies

Maintenant, allons faire un tour sur la côte chilienne, où des bouées de dessalement de Oneka Technologies surferont bientôt les vagues afin d’approvisionner en eau potable la région nord du pays, la plus aride au monde. Chaque bouée produit jusqu’à 10 000 litres d’eau potable par jour à partir d’une énergie propre, renouvelable et abondante; les vagues. Déjà compétitive dans certaines régions du monde où le prix de l’eau est cher, comme les Caraïbes, l’objectif d’Oneka Technologies d’ici les 5 prochaines années est d’atteindre un coût de production de l’eau équivalent ou plus bas que les autres solutions de dessalement.

 

Selon Oneka Technologies, leur technologie est la pièce manquante du puzzle pour donner accès à l’eau potable aux presque 2 milliards de personnes qui en manquent actuellement sur les côtes. La technologie de dessalement conventionnelle à la mauvaise réputation d’être extrêmement énergivore, polluante et coûteuse. L’énergie requise pour faire fonctionner son moteur diesel représente le coût le plus important. Oneka Technologies court-circuite cette étape en collectant directement l’énergie mécanique des vagues, sauvant du même coup jusqu’à 50% de la facture totale. 

 

 

Un design ingénieux zéro émission, qui fait un peu penser à une pompe à vélo. Une partie est attachée au fond marin et la houle fait monter et descendre la bouée qui reste à la surface. Ceci permet de pomper l’eau à travers les membranes de dessalement dans un processus entièrement mécanique. Oneka Technologies évite du même coup l’utilisation d’un moteur et vient donc prévenir 34 tonnes d’émissions de CO2 par an, par bouée, ou l’équivalent de 5 à 10 voitures sur la route! Pour en savoir plus, cliquez ici.

 

‘’Cette cohorte a été l’occasion pour Oneka Technologies de traduire son ambition d’impact dans un contexte de changement de système. Dragan fait maintenant valoir le plein potentiel de transformation et de croissance durable offert au secteur du dessalement de l’eau avec leur solution.’’ – Alain-Olivier Desbois, Coach

 

En effet, Dragan, le co-fondateur et PDG de Oneka Technologies, affirme que le parcours lui a permis de voir son organisation d’un angle différent qu’il n’avait pas exploré auparavant. Cette lentille d’impact l’a aidé à mieux informer sa stratégie de structuration organisationnelle, qui sera clef afin de surmonter les défis opérationnels du déploiement et entretien de leur technologie. 

 

Cette cohorte de Transformation est maintenant terminée, vous pouvez en savoir plus sur le programme ici et comment appliquer ici.